La vidéoprotection

29/02/12

Sécuriser notre territoire : La vidéoprotection.

La vidéoprotection est le nouveau système de protection du territoire et des personnes mis en avant par l’Etat. Implantée depuis quelques années dans de grosses communes, la vidéoprotection a fait ses preuves et prouvé son efficacité. Ce nouvel outil, encadré par une législation et une réglementation rigoureuses, a de multiples avantages.

Depuis mai 2009, 33 caméras sont en service sur les quartiers les plus fréquentés des communes d’Ermont, Eaubonne, Montlignon et Saint-Prix. Leur présence permet d’assurer une couverture des quartiers sensibles à tout moment.

En 2010, 6 caméras ont été implantées au Plessis-Bouchard. Dirigées sur les voies publiques et les bâtiments communaux, ces caméras permettent de protéger les personnes et les biens par une présence dissuasive, contre le vandalisme, les intrusions et la petite délinquance, mais aussi préventive, notamment pour gérer les flux de circulation et porter rapidement secours aux victimes d’accidents sur la voie publique. La vidéo devient ainsi un outil de réactivité et de protection fort utile aux missions des services de police.

Le Centre de Supervision Urbaine

C’est dans les locaux de la Police Intercommunale de Saint Prix que le Centre de Supervision Urbaine (CSU) a été installé.  Un mur d’écrans, une vingtaine au total, fait face aux opérateurs qui pilotent véritablement ces caméras. Munis d’un joystick, ils peuvent zoomer sur le plan filmé, élargir, opérer une rotation ou des inclinaisons.  Cinq fonctionnaires ont été formés spécialement pour ce CSU et ont une obligation de réserve. Les images ainsi filmées 24h/24 sont conservées sur disques durs sécurisés pendant 7 jours. Seules les personnes habilitées par la Préfecture et les officiers de police judiciaire peuvent visionner ces enregistrements et uniquement sur réquisition ordonnée dans le cadre d’une enquête judiciaire. Les opérateurs techniques ont donc pour principale mission d’alerter les services de sécurité en cas de problèmes. Par ailleurs, la Police Nationale a accès aux enregistrements grâce à un écran installé au commissariat d’Ermont. 

Et le respect des libertés individuelles ?

L’exploitation de ce système de vidéoprotection de la voie publique et des bâtiments ouverts au public est très rigoureusement encadrée par la loi et soumise à une autorisation préfectorale, pour garantir les libertés publiques et la vie privée de chacun. En premier lieu, les usagers sont informés de la présence de caméras sur le site par des panneaux d’informations. Chacun peut demander à visionner et à détruire les images le concernant en contactant le Service Intercommunal de la Police Municipale par courrier recommandé. Enfin, l’enregistrement automatique des images n’est conservé que 7 jours, au-delà, elles sont détruites automatiquement. Par ailleurs, les caméras sont équipées d’un logiciel qui masque automatiquement les intérieurs et entrées d’habitations privées. La vie privée des riverains est donc préservée tout en garantissant une meilleure sécurité.

La Mairie à votre service

3 bis rue Pierre Brossolette
BP 30029
Le Plessis-Bouchard
95131 Franconville cedex
Tel : 01 34 13 71 39

Horaires d'ouverture :
Lundi, Jeudi, Vendredi : 8h30 - 12h et 13h30 - 18h --- Mardi : 8h30 - 12h et 13h30 - 18h45 --- Mercredi matin : 8h30 - 11h45

Contacter la Mairie

Dernière Minute